Construction d'un immeuble de 8 logements au Havre

Maîtrise d'Ouvrage: Privé

Concours (Projet Lauréat) - Mission complète

Surface plancher: 630 m² 

Coût prévisionnel des Travaux: - € HT

AVP en cours - Livraison prévue 2019


La parcelle se situe quartier Saint Vincent en ville basse, et offre une situation idéale, à proximité de la plage et du centre-ville « reconstruit ».  Relativement épargné par les bombardements de la seconde guerre mondiale, le quartier Saint-Vincent est un quartier animé de la ville, présentant, tant par son expression que par son organisation urbaine dense, une architecture « vernaculaire » en contraste direct avec le centre-ville Perret.  Le secteur se compose majoritairement de maisons individuelles et de petits immeubles en briques sur 2 ou 3 niveaux.

 

Au vu des caractéristiques du site et conformément aux recommandations de la ville du Havre et à la réglementation urbaine (Zone UCg), le projet proposé est une opération visant la construction d’un collectif constitué de 8 logements en R+2+combles pour sa partie la plus haute en limite de la rue , et R+2 en toiture terrasse végétalisée (sédum)  pour la partie Nord.

 

Le projet, tant dans son implantation sur le terrain que dans le traitement de ses volumes, prend en compte les facteurs suivants :

Ø  Respect de la réglementation urbaine spécifique à la zone

Ø  Respect des gabarits, des hauteurs et de l’alignement du bâti rue 

Ø  Respect des matériaux présents dans le quartier

Ø  Intégration dans le site par rapport aux parcelles voisines 

Ø  Orientation de la construction (Majoritairement tourné vers le Sud et l’Ouest) / Prises des vues principales

 

 

 

 

Le projet se traduit par une imbrication de 2 gabarits différents, découlant d’une analyse précise du site et de son environnement, défini de la manière suivante :

Ø  Un élément bâti dit « contemporain », de gabarit R+2 en toiture terrasse végétalisée (sedum), dont l’expression architecturale s’appuie sur une interprétation contrastée des caractéristiques du site dont :  

®        la réinterprétation du principe de recouvrement des pignons du quartier par un essentage ardoise en   proposant un recouvrement de la façade par un autre matériau « de couverture » : Le zinc posé en écailles (système de bardage en petits losanges préfaçonnés). Dans le souci d’une parfaite adéquation à l’ambiance de la rue, le zinc est proposé en version Pigmento rouge, s’harmonisant ainsi parfaitement aux teintes rouge/ rose de la rue découlant principalement des différentes variétés de briques présentes.

Ø  Un élément bâti en limite de la rue, de gabarit R+2+combles, s’appuyant sur codes architecturaux « traditionnels » présents sur la rue, ayant pour souci de s’intégrer à l’ambiance du site

®        Toiture à double pente déclinée façon Brisis / terrassons et ouverture en toiture par lucarnes
Le revêtement prévu en toiture est un Zinc pigmento rouge afin d’unifier les 2 gabarits. Pose à joints debouts à lames variables

®        Façade sur rue à l’alignement

®       Façade enduite de ton clair avec des éléments architecturaux marqués (type corniches / bandeaux) dans la continuité des façades rue de l’Alma et Soubassement distinct en revêtement brique 

®        Alignement vertical des fenêtres de la rue principale

Deux éléments distincts de par leur gabarit et leur expression architecturale, s’harmonisant par l’utilisation des matériaux :

Ø  Continuité du soubassement brique 

Ø  Le matériau de couverture en zinc du bâti sur rue lui conférant un langage plus contemporain, se transforme en revêtement de façade pour l’élément bâti en limite du passage Eichoff.