Réfection de la cour Est et remplacement des menuiseries des coursives Est et Ouest du Tribunal de Grande Instance du Havre (76)

Maîtrise d'ouvrage: Ministère de la Justice

Maîtrise d'Oeuvre: Seine Architecture (mandataire),
                              Océade Ingénierie (BET Pluridisciplinaire / Économiste)

Mission complète

Coût travaux: 0,6M € HT

Livraison 2018


La cour intérieure Est est actuellement en mauvais état, ayant subi de nombreux mouvements de terrain et des soucis d’évacuation de l’eau. Le projet de réfection de celle-ci se fait dans le souci de conserver et réutiliser les pavés existants afin de garder l’esprit du bâtiment tout en ayant une réflexion sur une végétalisation de la cour et la recherche d’une appropriation de celle-ci par les usagers.

 

 

La base de notre réflexion est d’intégrer dans la cour un élément contrastant avec «l’ambiance sérieuse et austère » définie par la fonction du bâtiment afin de créer, dans le respect de l’architecture du lieu, une ambiance « récréative » et végétale permettant de profiter d’instants apaisants et insolites au sein même du tribunal. Pour cela, la mise en place de grandes jardinières rose, ayant également la fonction de banc, ainsi que la végétation intégrée permet de créer ce contraste recherché. Les pavés de la cour existante seront conservés, nettoyés et réutilisés, en reprenant le système de pose de la cour Ouest afin de créer une homogénéité entre les deux cours intérieures (pose des pavés en losange avec pose en chaînette au droit des bordures).

 

 Dans le souci de mettre en valeur l’architecture des façades du bâtiment, celles-ci seront soulignées par des trottoirs en galet de marbre blanc.

 

 

Afin de ne pas marquer visuellement l’espace par des éléments « lourds » (regards, etc.), l’évacuation de l’eau pluviale se fera par la mise en œuvre de caniveau fente le long des bordures.