Remplacement de la véranda de l'école de la Mailleraye au Havre (76)

Etat avant travaux
Etat avant travaux

Maîtrise d'ouvrage: Ville du Havre

Maîtrise d'oeuvre: Seine Architecture (mandataire)

                             Océade Ingénierie (BET thermique / Fluides - Économistes)

                             Ateba (BET structure)

Mission complète

Coût prévisionnel des travaux: 0,23M € HT

Livraison prévue Septembre 2016


Réference encadrement porte architecture A. Perret.
Réference encadrement porte architecture A. Perret.

L’objectif du projet est le remplacement de la véranda de l’école maternelle de La Mailleraye, devenue vétuste et non adaptée au confort des enfants et enseignants (problème de ventilation l’été, d’étanchéité à l’air et à l’eau, …).  La véranda actuelle fait office d’entrée pour l’ensemble de l’établissement et est le seul accès protégé et clos aux salles de cours à RDC et à la garderie. Elle canalise donc l’ensemble des flux d’accès aux salles.

Le projet prévoit le remplacement de celle-ci par une véranda plus adaptée tant à sa fonction d’accueil, de gestion des flux et d’élément clos permettant un accès confortable à l’ensemble des salles situées à RDC.

 

La forme en plan de la véranda est la conséquence du souci d’optimiser la gestion des flux. Nous avons pris le parti de :

Ø  Conserver le principe des accès secondaires permettant de dé-densifier les flux pour les accès aux salles RDC

Ø  Favoriser une façade biaise afin d’adapter la largeur de la véranda aux flux des usagers.  Cette forme en entonnoir solutionne donc les soucis de surdensité lors de l’accueil du matin en offrant un volume optimisé pour le confort des différents usagers, tant pour l’accès à l’étage que aux classes à RDC.

 

Les hauteurs de la véranda ne reprennent pas les hauteurs de l’ancienne mais se calent par rapport au dessin de façade de l’école dans le souci d’une parfaite harmonisation entre le bâtiment existant non modifié et la véranda projetée

 

 

Actuellement, les salles de classe à RDC sont éclairées uniquement en second jour, par la véranda. Cette contrainte impose le choix d’une véranda lumineuse, permettant aux salles de récupérer un maximum de lumière naturelle. Les façades de la véranda sont donc entièrement vitrées excepté la partie soubassement. La zone toiture couvrant l’espace de circulation est majoritairement vitrée, les zones opaques en toiture se limitant à marquer les accès.

 

Le principe de la véranda vitrée orientée plein sud permet d’optimiser l’apport lumineux, mais nécessite un traitement particulier des vitrages avec isolation thermique et contrôle solaire. Par ailleurs les parties opaques seront constituées de panneaux sandwich isolés  et les profils acier sont prévus à rupture de pont thermique.

En complément de ces traitements, les impostes au-dessus des accès sont prévus ouvrants par un système oscillo permettant de favoriser une ventilation naturelle lors des périodes chaudes.

Les portes d’accès de la véranda sont intégrées dans un encadrement en béton blanc lissé, en rappel des modénatures des façades du bâtiment existant mais aussi de l’esprit architectural de l’ensemble des bâtiments environnants.

 

Afin de faciliter la visibilité des issues sans complexifier la lecture de façade du projet et de son insertion, un traitement couleur est prévu sur le sol, symbolisant les zones d’accès. Ce choix architectural permettant également d’ajouter un aspect ludique au projet, adapté à la fonction d’apprentissage d’une école maternelle.

  

En conclusion :

La véranda, tant par sa position que par son gabarit, est projetée dans le respect du bâtiment existant, symbole de la république et de la vie quotidienne, à fort intérêt architectural.

Les bases fonctionnelles du projet sont :

Ø  La recherche d’une luminosité pour renforcer la notion d’accueil et le confort des usagers.

Ø  La transparence pour donner aux jeunes élèves la curiosité d’entrer et permettre aux usagers une attente plus ludique et un confort d’usage pour l’ensemble de la communauté scolaire.

Ø  Une architecture contrôlée sans monumentalité et performante sans outrance technique

 

Ø  Le respect du bâtiment existant et de sa valeur patrimoniale