Réhabilitation du collège Pierre Brossolette à Brionne - Phase 2 : Reconstruction du préau et création de blocs sanitaires.

Etat projeté
Etat projeté

Maîtrise d'ouvrage: Département de l'Eure

Maîtrise d'oeuvre: Seine architecture, KOPLA Ingénierie (BET pluridisciplinaire), ASP (OPC)

Mission complète

Coût prévisionnel des travaux: 0,56 M € HT

DCE en cours


Le programme comprend initialement :

·        La démolition du bâtiment 6 « foyer » d’une surface plancher d’environ 61 m², comprenant la suppression des emmarchements sur cour.

·        La consolidation du préau existant afin d’assurer la pérennité de l’ouvrage, de veiller à la sécurité des utilisateurs et de redonner au préau sa fonction de protection aux intempéries par la pose d’éléments verticaux de protection aux pluies chassantes.

·        L’aménagement de sanitaires sur cour adaptés conforme à la réglementation d’accessibilité PMR

 

Suite à un diagnostic, il est apparu difficilement envisageable de renforcer la charpente du préau existant par rapport aux sollicitations actuelles et au projet de réalisation d’un bardage horizontal.

Suite à ce constat, la décision a été prise de démolir le préau existant et de reconstruire un préau pérein, assurant la sécurité des usagers et améliorant la protection de celui-ci par rapport aux intempéries.

 

 

Pour une meilleure intégration et afin d’optimiser son rôle de protection, le nouveau préau est prévu plus bas que le préau existant.

Il se constitue de 2 pentes inversées et asymétriques, axées Nord/Sud et reliées par un chéneau central. Cette configuration permet d’ouvrir le préau vers les espaces extérieurs communs (coursive / cour) créant ainsi une véritable zone de transition entre les classes (impliquant rigueur et concentration) et la cour de récréation (source de détente et de décompression).

 

 

Soucieux d’une parfaite intégration au site le nouveau préau est prévu en réponse architecturale à la protection de la coursive centrale récemment mise en œuvre, tant par l’usage de matériaux similaires que par la géométrie de l’ouvrage.

 

Le bloc sanitaire est prévu dans la continuité architecturale du préau, tant par la forme de sa toiture que par l’usage des matériaux (Bardage en Danpalon, Auvent en acier galvanisé, capotage des bais de teinte jaune en rappel des poteaux de la coursive existante, etc.)

 

Un soin particulier est porté sur les matériaux proposé afin de répondre aux différentes exigences du programme, aux contraintes réglementaires et environnementales, mais aussi afin de définir une identité visuelle homogène, intégrée et esthétique.