Construction d'ateliers pour le service des ordures MÉNAGÈRES à barentin (76)

Maîtrise d'ouvrage: Communauté de Communes Caux Austreberthe

Maîtrise d'oeuvre: Seine Architecture (mandataire) / Océade Ingénierie

Mission complète

surface plancher: 197 m²

Coût travaux: 0,8 M€ HT Compris VRD
Livraison prévue en 2019

Le site est situé entre le complexe aquatique et l’aire d’accueil des gens du voyage. La voie d’accès desservant le complexe aquatique permet de desservir le centre OM depuis la route départemenale n°143A.

 

La construction d’ateliers destinés à accueillir le service des ordures ménagères prend en compte les différentes contraintes du site et du programme :

-        La proximité de la zone PPRI,

-   L’implantation du bâtiment sur le terrain en prenant en compte la possibilité de développement du site,

-        Le délai chantier :

 

Au regard de la situation et de la topographie du terrain, une véritable réflexion a été portée sur l’implantation du bâtiment. Celle-ci se fait sur la partie haute de la parcelle aux abords du complexe aquatique (hors zone PPRI). Cette solution permet de répondre à plusieurs contraintes dont :

  • La limitation du coût de la voie d’accès
  • La possibilité de mutualiser l’utilisation des énergies (raccordement possible au TGBT du complexe aquatique ainsi que l’alimentation en eau chaude) sous réserve de l’avis de l’exploitant

Par ailleurs, la voie d’accès à créer afin de raccorder les bâtiments à la RD 143A est pensée de manière à permettre un développement de la parcelle par la construction d’autres bâtiments.

 

Le bâtiment se veut fonctionnel et parfaitement adapté à son usage. Une attention toute particulière est portée sur son intégration au site et notamment sur son rapport visuel avec le complexe aquatique intracommunautaire. L’implantation du bâtiment, la prise en compte du nivellement, Les façades, la toiture, les clôtures mais aussi l’aménagement des espaces libres, et notamment les espaces verts, participent à la parfaite intégration du projet au site.

Les façades sont traitées de façon contemporaine et en harmonie avec le site. L’ensemble des matériaux est défini avec équilibre et respect du site pour s’assurer d’une parfaite intégration. La toiture du bâtiment est pensée comme une cinquième façade.

 

 

 

 

 

 

 

Soucieux d’un développement durable et désirable, un système de récupération d’eaux pluviales est mis en oeuvre dans le bâtiment permettant ainsi le nettoyage des bennes OM.

 

 

Au-delà des principes d’intégration au site, du travail sur l’image du bâtiment et sur sa fonctionnalité, la recherche du bien-être des usagers fait partie intégrante de nos modes de réflexion. Le confort visuel est particulièrement soigné par l’usage de l’éclairement naturel et le soin apporté à l’éclairage artificiel. L’acoustique est traitée par l'emploi de matériaux absorbants afin d’éviter les effets de distorsion et d’amplification des bruits divers.

L’usage d’un bâtiment dédié à ce type d’activité soumet les matériaux à de fortes sollicitations. Afin de s’assurer d’un bâtiment pérein, adapté à sa fonction, les matériaux utilisés pour la construction présentent un caractère de résistance et de durabilité adapté et sont facile d’entretien. Le choix de l’ensemble des revêtements proposé s'est fait à la fois en prenant en compte la durabilité, la résistance, l’esthétisme et la maîtrise de l’enveloppe budgétaire allouée au projet. 

 

Tout au long de la mise au point du projet, notre réflexion a pris en compte les contraintes suivantes :

-        La parfaite intégration du bâtiment futur au site proposé ;

-  Le respect et l’optimisation du programme donné par la maîtrise d’ouvrage tout en s’assurant d’être en parfaite adéquation avec la réglementation urbaine.

-     Le respect de l’ensemble des normes en vigueur et la bonne prise en compte de l’ensemble des contraintes liées à la fonction du bâtiment (sécurité, adaptabilité, pérennité des matériaux, etc.).

 

-        Le respect de l’enveloppe financière allouée aux travaux par la maîtrise d’ouvrage